Equipe artistique

Florence Beillacou – Metteur en scène et comédienne

L’intérêt de Florence Beillacou pour le spectacle vivant est né de sa propre pratique du théâtre, du chant jazz et de la danse. Dès l’adolescence, en plus des ateliers de théâtre moderne et baroque qu’elle suit au lycée Montaigne, elle monte avec un groupe d’amis des pièces telles que Roméo et Jeannette d’Anouilh. Par la suite, en parallèle de ses études de littérature à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, elle met en scène plusieurs projets artistiques en musique et théâtre baroque (Les Visionnaires, de Desmarets de Saint Sorlin et Le Baron de la Crasse, de Poisson). Depuis 2011, elle assiste régulièrement Louise Moaty dans ses mises en scène d’opéra (Rinaldo, de Haendel, Vénus et Adonis, de Blow, L’Empereur d’Atlantis, de Ullmann). Elle a créé la compagnie La Lumineuse en 2011 et mis en scène une tragédie de Corneille, Suréna, L’Amphithéâtre sanglant, d’après des textes de Jean-Pierre Camus, et L’Homme-Confiance, adaptation d’un roman de Melville.

Elise Cribier-Delande – Costumière

Après des études de mode a l’ESAA Duperré, Elise Cribier-Delande fait une première expérience de cinéma en travaillant comme assistante costumière sur le film Copie conforme d’Abbas Kiarostami. Elle a depuis créé les costumes d’une vingtaine de courts-métrages et travaillé comme assistante sur plusieurs longs-métrages dont Amour de Michael Haneke. En 2012, elle a conçu les costumes du premier spectacle de La Lumineuse, Suréna de Corneille, puis ceux de L’Amphithéâtre sanglant en 2013. Elle travaille actuellement à la création des costumes de L’Homme-Confiance, prochaine création de la Lumineuse.

Vivien Guarino – Comédien

Vivien Guarino a 29 ans. Après une formation de trois ans au Cours Florent, il collabore avec plusieurs compagnies dans des spectacles abordant des textes classiques et modernes dont entre autre Ciment de Heiner Müller ou La Ronde d’Arthur Schnitzler. Sa collaboration avec Florence Beillacou au sein de la compagnie La Lumineuse débute en 2012 dans une mise en scène baroque de Suréna de Corneille. Par la suite, il participe à un stage de théâtre baroque dirigé par Benjamin Lazar et Anne Guersande-Ledoux dans le cadre de l’Académie de Sablé. Cette orientation artistique se poursuit en 2013 avec la création de L’Amphithéâtre sanglant. Considérant que les modes de jeu baroque et contemporain ne s’opposent pas mais se complètent et s’enrichissent mutuellement, il a toujours à cœur d’aborder un répertoire et des mises en scène modernes. Ainsi en 2014 il adapte pour la scène un roman d’Herman Melville, L’Escroc à la confiance, créé en mai 2015 sous le titre L’Homme-Confiance.

Lara Hirzel – Scénographe

Après une classe préparatoire en lettres classiques, Lara Hirzel étudie à la Fémis au sein du département décor entre 2008 et 2012. Elle pratique parallèlement la recherche en Histoire de l’art de la Renaissance à l’université Paris 1. Elle fut tour à tour : iconographe pour le cinéma (Madame Bovary de Sophie Barthes, Le Jeune Karl Marx de Raoul Peck), scénographe (Pour un tombeau (d’Anatole) de Clément Camar- Mercier), chef-décoratrice de nombreux courts-métrages (Le rêve d’Orphée de Maxence Vassilyevich, Les chemises ouvertes de Marie Loustalot, etc.), assistante décoratrice (de Galen Johnson pour Spiritismes de Guy Maddin, courts-métrages tournés en public au Centre Georges Pompidou et d’Adeline Caron pour Egisto, opéra de Mazzocchi et Marazzoli), mais aussi assistante d’artistes (de Khvay Samnang, artiste cambodgien, pour le festival Season of Cambodia, au sein de Residency Unlimited et de Casita Maria Center For Arts and Education à New York City ou encore de Pierre Leguillon). Elle réalise enfin un court métrage expérimental, Demeure, sélectionné notamment au Fresh Film Fest Festival de Prague. Elle est actuellement en thèse au sein de SACRe, sous la direction de Jean-Loup Bourget et de Bruno Dumont.